⭐ Bientôt les vacances : jusqu’à 30 % de réduction sur nos accessoires de voiture pour chien ! ⭐

Comment promener son chien ? Les 10 règles d’or

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, promener son chien n’est pas une activité à prendre à la légère. En effet, nos amis canins requièrent beaucoup d’attention, et c’est encore plus vrai lorsqu’on les sort pour la première fois. De nombreux éléments doivent être pris en compte avant de sortir le chien.

Aussi, afin que la promenade soit agréable aussi bien pour vous que pour votre fidèle compagnon, il est important de bien préparer ce moment. Pour vous y aider, voici 10 règles à suivre quand on sort son chien.

Mettez une laisse à votre chien, et gardez-la tout au long de la promenade

Tout d’abord, il est fortement conseillé de mettre un collier et une laisse à son chien. Bien qu’elle ne soit pas forcément obligatoire (en fonction des arrêtés municipaux), la laisse est quasiment indispensable au dressage de votre fidèle compagnon. Elle vous permettra de guider votre chien et de le retenir si jamais il s’éloigne.

En effet, il faut savoir que les chiens ont un instinct de chasseur. Aussi, il n’est pas rare qu’ils se laissent distraire par un bruit ou par un autre animal, et décident de s’aventurer. Sans une laisse pour garder votre chien près de vous, vous risquez de le perdre de vue.

De plus, avec le temps, votre chien associera automatiquement la laisse avec la sortie. Lorsque vous lui mettrez le collier, il saura donc immédiatement que c’est l’heure de se promener !

Si toutefois votre chien a tendance à tirer sur la laisse, il vaudra certainement mieux opter pour un harnais, qui répartira la traction sur tout le corps de l’animal. Cela lui évitera de se faire mal au cou lors des promenades. De même, vous n’aurez plus besoin de forcer pour garder la laisse en main.

Essayez d’emprunter régulièrement les mêmes chemins

Lorsque vous commencerez à promener votre chien, vous pourriez être tenté d’éviter la routine en le promenant à chaque fois dans un nouvel endroit. Néanmoins, dans la mesure du possible, il vaut mieux emprunter un chemin similaire à chaque sortie. De cette manière, votre fidèle compagnon sera plus rassuré lors des promenades, et vous aurez moins de mal à le guider.

Et surtout, si jamais vous lâchez la laisse et perdez de vue votre chien, il sera certainement en mesure de rentrer seul à la maison.

Par ailleurs, il est toujours préférable de choisir le côté sur lequel votre chien marchera lors de la promenade. Cela implique donc de tenir la laisse de la même main, tout au long de la promenade. C’est encore plus important lors de la phase dressage, au cours de laquelle votre fidèle compagnon devra apprendre à vous suivre. Marcher en laisse n’est pas une sensation naturelle pour le chien, et il doit donc s’y accoutumer.

Dans la mesure du possible, promenez votre chien tous les jours à la même heure

Comme nous l’avons expliqué dans cet article, il est important de choisir un horaire fixe durant laquelle vous sortirez votre chien. De nouveau, cela permettra à l’animal de s’habituer aux promenades.

Vous pouvez d’ailleurs mettre en place un petit rituel à chaque fois que vous sortez votre chien : d’abord préparer votre sac devant lui, puis lui ajuster le collier ou le harnais. Ainsi, il assimilera facilement ces petites choses à l’heure de la promenade.

En ce qui concerne les heures de promenade, sachez qu’il n’existe aucune règle précise. Néanmoins, les spécialistes conseillent de sortir le chien dès le matin, afin qu’il puisse s’aérer et faire ses besoins, après s’être longtemps retenu durant la nuit.

De plus, il est également conseillé de promener le chien en soirée, après le repas, afin que l’animal puisse se dépenser avant de dormir. Promener votre chien la nuit est d’ailleurs idéal pour profiter d’un instant privilégié avec votre fidèle compagnon, et ce en toute tranquillité.

Si vous promenez votre chien la nuit, optez de préférence pour un collier réfléchissant ou lumineux

Pour beaucoup de maîtres, l’aube et la soirée sont les moments idéaux pour promener le chien. Cependant, comme vous le savez certainement, les dangers sont plus nombreux quand il fait nuit. C’est notamment le cas à cause des voitures, dont les conducteurs mettent plus de temps à réagir compte tenu de la faible visibilité.

De plus, si vous lâchez accidentellement la laisse de votre fidèle compagnon au cours de la promenade nocturne, vous aurez plus de risques de le perdre de vue que s’il faisait jour. Heureusement, il existe des solutions simples qui vous permettront d’éviter les accidents. Nous vous les détaillons avec précision dans cet article.

En outre, afin de vous assurer que votre chien soit bien visible lors des sorties, vous pourrez trouver des appareils spécialement adaptés. Parmi les différentes possibilités qui s’offrent à vous, la solution la plus économique est le collier réfléchissant qui, comme son nom l’indique, réfléchit la lumière des lampadaires et des phares de voiture.

Cependant, vous l’aurez compris : le collier réfléchissant n’est d’aucune utilité s’il n’y a aucune source de lumière autour de vous. Aussi, afin d’offrir une visibilité totale à votre chien, la solution la plus efficace reste le collier lumineux pour chien. Visible à plusieurs centaines de mètres, il avertira les automobilistes de la présence de votre fidèle compagnon, et évitera également que vous le perdiez de vue.

Collier pour chien lumineux

Évitez de promener votre chien quand il fait trop chaud

Lorsqu’il commence à faire très chaud, les routes et les trottoirs peuvent devenir réellement brûlants. C’est notamment le cas en été, entre 12 h et 18 h. Et contrairement à nous, les chiens n’ont aucune protection quand ils marchent : ils ressentent pleinement la chaleur, et peuvent rapidement se brûler les pattes.

Avant de promener votre chien, il est donc important de vérifier que le sol n’est pas trop chaud. Pour ce faire, l’idéal reste d’y poser vous-même les mains. Si après quelques secondes, vous êtes déjà obligé de les retirer, le moment n’est pas bien choisi pour se promener !

Aussi, comme nous l’avons mentionné, il est toujours conseillé de réserver la plus longue promenade pour le matin, et d’effectuer la deuxième une fois le soleil couché. De cette manière, vous éviterez les plus grandes chaleurs de la journée.

Pensez à emmener suffisamment d’eau et de nourriture pour votre chien

Avant de promener son chien, il convient de se préparer comme il se doit. Aussi, il est toujours conseillé d’emmener un sac contenant suffisamment d’eau, mais également de la nourriture. Parmi les nombreux aliments que vous pouvez emporter pour votre chien, les fruits restent l’idéal.

De même, si vous promenez votre chien quand il fait chaud ou si vous faites une longue sortie, il est important d’emporter suffisamment d’eau. Si vous disposez d’une glacière, vous pouvez même amener de la glace pilée : ce sera encore bien plus efficace pour réhydrater rapidement votre fidèle compagnon.

Si votre chien fait ses besoins, ramassez toujours ses déjections

Laisses les déjections de son chien est formellement interdit en ville, que ce soit sur les trottoirs, dans les jardins publics ou encore sur la pelouse. Bien que ce point puisse sembler évident, un trop grand nombre de maîtres ne nettoient pas les trottoirs quand les chiens viennent de faire leurs besoins.

Ramasser les déjections de son chien est non seulement une règle évidente de savoir vivre, mais aussi une obligation légale : ne pas la respecter nous expose à une amende forfaitaire de 35 euros, mais qui peut être bien supérieure si la mairie le décide. Par exemple, dans la ville de Paris, la contravention s’élève à 68 euros.

Accessoires lumineux pour chien

N’hésitez pas à parler à votre chien, que ce soit pour le féliciter ou pour le réprimander

Contrairement à certaines idées reçues, nos amis canins ne sont pas uniquement sensibles au ton que nous utilisons. En effet, comme l’attestent les dernières études scientifiques, les chiens peuvent également comprendre les mots que nous employons. Aussi, nos fidèles compagnons savent parfaitement si nous sommes satisfaits ou non.

Par conséquent, il ne faut pas hésiter à parler à votre chien si vous êtes content de son comportement. Il comprendra les phrases simples telles que « bon chien », « bravo » ou encore « super ». De la même manière, si vous lui interdisez quelque chose, il est important de lui donner des ordres clairs, en vous adressant à lui d’un ton ferme.

Féliciter votre chien quand il est sage et le réprimander quand nécessaire sont deux comportements nécessaires à son dressage. De plus, à chaque fois que votre chien se comporte bien et vous obéit durant toute la promenade, vous pouvez aussi le récompenser avec une friandise. De cette manière, avec le temps, il associera naturellement la friandise au fait d’être sage.

Prenez le temps de vous reposer quand il le faut, en vous mettant bien à l’ombre

Quand on apprend à son chien à se promener, il ne faut pas forcer les choses. En effet, durant la phase d’apprentissage, le chien n’a pas encore l’habitude du collier ou du harnais. Par conséquent, il aura tendance à tirer sur la laisse, et à fatiguer assez vite.

Si votre fidèle compagnon commence à résister et avance de moins en moins vite, c’est très certainement qu’il a besoin d’une petite pause. Aussi, il ne faut pas hésiter à vous reposer dès que vous sentez que votre chien en a besoin. Pour ce faire, privilégiez toujours les zones ombragées, surtout s’il fait chaud.

Présentez votre chien aux autres animaux dès que possible

Quand vous allez promener votre fidèle compagnon, quelle que soit l’heure, vous croiserez très certainement d’autres chiens. Aussi, lorsque vous sortez votre chien pour les premières fois, il est très important de le présenter aux autres animaux afin qu’il ait un premier contact.

Cependant, il faut savoir que les rencontres entre deux chiens ne se passent pas toujours très bien. C’est pourquoi, lors de la « présentation », vous devrez rester vigilant au cas où l’un des deux animaux montrerait des signes de frustration. Si vous entendez un grognement, il vaut mieux mettre fin à la rencontre pour limiter la casse, puis réessayer une autre fois.

Si toutefois vous remarquez une incompatibilité entre deux chiens sur le long terme, ce n’est pas la peine d’insister. À l’avenir, tâchez simplement de faire en sorte que les animaux s’évitent ! En effet, une série de mauvaises expériences avec un autre chien pourraient s’avérer traumatisantes pour votre fidèle compagnon.

Aussi, durant les rencontres entre chiens, il convient de ne pas trop tirer la laisse. Cela contribuerait à renforcer la tension entre les deux animaux, et pourrait même déclencher un conflit.

Blog chien

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x
x